A quoi sert un contrat prévoyance ?

Comment protéger les siens en cas de décès, ou comment pouvoir conserver son niveau de vie en cas d’invalidité ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles la complémentaire prévoyance apporte une réponse. Alors comment fonctionne exactement un contrat prévoyance et comment y souscrire ?

Comment-souscrire-un-contrat-prévoyance-retraite-deces-invalidite

La prévoyance, qu’est-ce que c’est ?

Conformément à l’article 12 de la loi n°89-1009 du 31 décembre 1989, la prévoyance permet de couvrir des risques comme le décès, l’atteinte à l’intégrité physique, une incapacité de travail ou encore l’invalidité.

Prenant le relais de la couverture de base de l’Assurance Maladie, cette protection sociale complémentaire permet à la famille du souscripteur du contrat de faire face financièrement en cas d’événement tragique, et d’assurer un maintien total ou partiel de ses revenus via un complément financier.

Selon les contrats, on peut distinguer différentes garanties : assurance incapacité ou perte d’emploi, prévoyance invalidité, prévoyance retraite ou prévoyance décès.

Comment souscrire un contrat prévoyance ?

Afin de souscrire un contrat prévoyance, il faut être âgé de plus de 18 ans, et suivant les contrats il existe également souvent un âge maximum (entre 65 et 70 ans).

En fonction des situations professionnelles, l’assurance prévoyance peut être collective, ou souscrite de façon individuelle auprès d’une mutuelle, d’une compagnie d’assurance, d’une institution de prévoyance ou encore d’un courtier dont les tarifs négociés sont souvent très attractifs.

Comment fonctionne un contrat prévoyance ?

Alors que l’assurance vie a pour objectif de se constituer une épargne pour le futur, l’assurance prévoyance vise à indemniser le souscripteur (ou sa famille) en cas d’incident. Si le risque pour lequel l’assuré a effectué des versements (uniques ou périodiques) ne survient pas, ces derniers ne peuvent pas être récupérés. On parle alors d’assurance à fonds perdus.
Si par contre le risque pour lequel le souscripteur est assuré survient, comme une invalidité par exemple, le contrat garantit le versement d’une rente pour compléter ses revenus.

La prévoyance et l’assurance vie sont donc deux contrats bien différents, mais qui peuvent très bien se compléter à conditions de bien choisir le (ou les) risque(s) que vous souhaitez assurer. Les TNS (ou travailleurs indépendants) bénéficient souvent d’une moins bonne couverture sociale que les salariés.

Souscrire un contrat prévoyance peut leur permettre de se protéger, ainsi que leur famille, face aux aléas de la vie. Experts dans les secteurs de l’épargne et de la prévoyance, les conseillers d’Arca Patrimoine peuvent vous aider à choisir les contrats qui correspondent le mieux à vos besoins. N’hésitez pas à les contacter.

Publié par

Arca Patrimoine

Arca Patrimoine est le 2ème courtier vie-épargne français. Retrouvez chaque semaine sur le blog officiel d'Arca Patrimoine, l'essentiel de l'information sur l'assurance-vie, l'épargne placements et l'épargne retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *