Contrat Madelin : gare à la table de mortalité !

Comme tous les produits d’épargne retraite, les contrats de retraite Madelin réservés aux travailleurs non-salariés (TNS) proposent le versement de rentes après le départ de la vie active et ce, jusqu’au décès. C’est pourquoi, on parle de rentes « viagères », c’est-à-dire servies « à vie ». Leur montant est notamment fixé en fonction de l’espérance de vie de l’assuré. D’où l’importance de connaître en amont les tables de mortalité utilisées par l’assureur. Le contrat Madelin peut également permettre aux TNS de se couvrir en cas d’arrêt de travail, d’invalidité ou de décès via un contrat de prévoyance souscrit à titre personnel.

les contrats de retraite Madelin réservés aux travailleurs non-salariés (TNS) proposent le versement de rentes après le départ à la retraite

Avant de souscrire un contrat de retraite Madelin, les travailleurs non-salariés (TNS) ont tout intérêt à s’intéresser de près à la table de mortalité utilisée par l’assureur. Selon la table appliquée, le contrat sera en effet plus ou moins intéressant pour eux.

Capital converti en rentes pour les contrats Madelin

Concrètement, le cumul des cotisations versées en phase d’épargne et abondées par les intérêts annuels et les éventuelles plus-values sont converties en rentes lorsque le TNS part à la retraite. Pour être sûr que l’épargne cumulée puisse financer la totalité des rentes à servir et ainsi éviter d’en mettre « de sa poche », l’assureur s’appuie pour ses calculs sur les tables de mortalité. Celles-ci dressent l’espérance de vie moyenne, constatée et attendue, des Français en fonction de leur année de naissance. Elles sont réactualisées régulièrement.

Connaître la table de mortalité à partir de laquelle se basera l’assureur au moment de la conversion en rentes constitue donc une information cruciale pour le souscripteur à un contrat de retraite Madelin. Il faut en effet savoir que les Français gagnent environ trois mois d’espérance de vie par an. Du coup, plus la table de mortalité sera récente et moins la future rente risque d’être élevée. Nos compatriotes vivant de plus en plus longtemps, l’assureur va préférer baisser le montant de la rente à servir afin de s’assurer que le capital cumulé sera suffisant.

Table garantie à la souscription d’un contrat retraite Madelin

C’est l’écueil encouru lorsque la table de mortalité utilisée est celle en vigueur au moment du départ à la retraite de l’assuré, a fortiori si celui-ci est encore jeune. Dans 20 ans, les Français pourraient vivre bien au-delà de l’âge de 100 ans compte tenu des progrès de la médecine. En l’absence d’un encours suffisant de son contrat Madelin, le montant de la rente versée au TNS pourrait alors s’avérer peu conséquent.

L’utilisation de la table de mortalité à chaque versement n’est pas non plus une bonne solution. Les années passant, les cotisations vont « rapporter » de moins en moins de rentes. En réalité, la meilleure option est celle de la table de mortalité garantie à la souscription. L’ensemble des versements sera converti en rentes viagères à partir de la table en vigueur au moment de l’ouverture du contrat. En d’autres termes, les gains d’espérance de vie à venir ne seront pas pris en compte.

Autre avantage : la table de mortalité étant connue, l’assuré peut demander à son assureur d’effectuer des simulations à partir des cotisations déjà versées. Le TNS peut ainsi connaître à tout moment la rente qu’il recevra à la retraite, sachant que son montant ne pourra aller qu’en augmentant au fur et à mesure des versements qu’il effectuera.

Pour plus d’informations sur le fonctionnement et les avantages d’un contrat retraite Madelin, prenez contact avec un conseiller Arca Patrimoine

Publié par

Arca Patrimoine

Arca Patrimoine est le 2ème courtier vie-épargne français. Retrouvez chaque semaine sur le blog officiel d'Arca Patrimoine, l'essentiel de l'information sur l'assurance-vie, l'épargne placements et l'épargne retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *