TNS, pourquoi vous devez souscrire un contrat prévoyance ?

Arrêts maladie, invalidité ou encore décès…Par définition les accidents de la vie sont imprévisibles. Si les salariés sont en général bien couverts face à ces risques, il n’en n’est pas de même pour les TNS (Travailleurs Non Salariés qui disposent d’une moins bonne couverture sociale, raison pour laquelle ces derniers doivent porter un intérêt particulier aux contrats prévoyance). Les risques, à la fois professionnels et personnels, pour un entrepreneur ou un commerçant sont pourtant bien réels en cas d’invalidité ou de décès. Souscrire un contrat prévoyance permet à la fois de se protéger, de protéger ses proches ainsi que son entreprise contre les aléas de la vie.

Les contrats prévoyance pour les travailleurs non salariés

Rappel sur l’assurance prévoyance

Lorsqu’un créateur d’entreprise, un gérant majoritaire d’une SARL, un artisan, un commerçant, un professionnel libéral, ou encore un agriculteur tombe malade ou décède, la cessation temporaire ou définitive de son activité est partiellement compensée par son régime de base. Suivant son activité, il peut s’agir du RSI (Régime Social des Indépendants), de la MSA (Mutualité Sociale Agricole) ou encore du régime des fonctionnaires. Ces caisses versent alors à leurs adhérents des indemnités journalières en cas d’arrêt maladie, ou bien une rente en cas d’invalidité. En cas de décès, c’est un capital qui est versé à la famille. Mais les montants sont peu élevés et les revenus réels des TNS ne sont jamais compensés à 100 % par ces régimes généraux. En cas d’arrêt de travail par exemple, le maintien des revenus excède rarement 50% de la rémunération plafonnée au Plafond de la Sécurité Sociale, et les prestations décès varient d’un régime à un autre.

Pour le TNS, et/ou sa famille, les accidents de la vie ont donc souvent de graves répercussions financières. Par exemple, pour un commerçant se pose la question du maintien du chiffre d’affaires, du paiement des frais de fonctionnement ou encore des salaires qu’il faut continuer à pouvoir payer sans entamer son patrimoine.

Un contrat prévoyance complémentaire permettra au TNS de compléter les garanties prévoyance de son régime de base.

 Les avantages d’un contrat prévoyance pour les TNS

Les contrats prévoyance individuels sont ouverts à tous, y compris les salariés qui le souhaitent. Très nombreux sur le marché, les contrats prévoyance couvrent les risques liés au décès, à l’incapacité, à l’invalidité, et à la dépendance, interrompant ou suspendant totalement l’activité professionnelle, et par voie de conséquence les revenus de l’assuré.

Les tarifs des contrats prévoyance varient en fonction des garanties proposées mais aussi de l’âge au moment de la souscription, du sexe ou bien encore de l’état de santé du souscripteur.

Le contrat Madelin, créé en 1994, a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques des TNS en matière de prévoyance. Mais il offre parallèlement la possibilité aux souscripteurs de se constituer une épargne retraite, et donc un complément de pension au moment de la retraite.

Avant de souscrire un contrat prévoyance, il est important de faire un bilan à la fois de vos besoins personnels, et professionnels mais aussi des montants déjà couverts par votre régime de base ou par d’autres contrats individuels déjà souscrits qui peuvent déjà couvrir certains besoins. En contactant un conseiller Arca Patrimoine, vous pourrez discuter ensemble de votre situation et de vos besoins en matière de prévoyance afin de choisir le contrat le mieux adapté à votre situation.

Publié par

Arca Patrimoine

Arca Patrimoine est le 2ème courtier vie-épargne français. Retrouvez chaque semaine sur le blog officiel d'Arca Patrimoine, l'essentiel de l'information sur l'assurance-vie, l'épargne placements et l'épargne retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *