Préparer la retraite : les salariés n’anticipent pas

Six salariés du secteur privé sur dix déclarent qu’ils prépareront leur retraite au dernier moment, selon une enquête diffusée le 20 novembre 2017 par l’Agirc-Arrco.

Comment préparer la retraite grâce à l'épargne ?

Les salariés craignent pour le montant de leurs futures retraites, mais ne préparent pas pour autant leur après vie professionnelle. Voilà résumé le paradoxe qui ressort de l’enquête dévoilée par les régimes de retraite complémentaire Agirc-Arrco à l’occasion de la deuxième édition de leurs « Rendez-vous de la retraite », organisée du 20 au 25 novembre 2017 dans toute la France.

D’après ce sondage réalisé par OpinionWay auprès d’un échantillon de 1.005 personnes âgées de 18 ans et plus représentatif de la population salariée française du secteur privé, 60% des individus interrogés déclarent qu’ils penseront à préparer la retraite « le moment venu ». 39% préparent la dernière séquence de leur vie dès à présent et 1% ne se prononcent pas.

Pas de volonté de travailler plus longtemps pour préparer la retraite

Sans surprise, plus les salariés sont jeunes et moins ils pensent à la retraite. A peine 31% des moins de 35 ans la préparent, contre 37% des 35-49 ans et 55% des 50 ans et plus.

Ce phénomène n’est pas très rassurant sachant qu’il faut disposer de temps pour préparer la retraite et se constituer un revenu régulier qui viendra utilement compléter les pensions de vieillesse obligatoires.

Le faible niveau de préparation des salariés est d’autant plus étonnant que 40% des sondés ne sont même pas certains de percevoir un jour une retraite !

Autre contradiction : 57% des salariés déclarent qu’ils vont partir dès qu’ils auront atteint l’âge légal de départ (62 ans) quitte à toucher une retraite moindre, contre 41% qui se disent prêts à travailler plus longtemps afin d’obtenir une pension plus élevée.

En toute logique également, ce sont ceux qui exercent un métier difficile qui souhaitent liquider leurs droits au plus vite. Alors que seulement 38% des ouvriers se voient travailler après 62 ans, le pourcentage monte à 43% chez les employés et grimpe à 46% chez les cadres.

Des cadres peu prévoyants

Reste que même chez les cols blancs, 52% veulent partir à tout prix à l’âge légal (2% ne se prononcent pas).

Or, compte tenu de l’allongement de la durée de cotisation requise pour bénéficier d’une retraite complète et de l’entrée généralement tardive des cadres sur le marché du travail suite aux études supérieures, ils sont nombreux dans cette population à ne pas disposer de tous leurs trimestres à 62 ans.

Seul hic : à peine 51% des cadres déclarent préparer leur retraite (37% chez les employés et 31% chez les ouvriers). Les déconvenues risquent d’être grandes…

Le nœud du problème vient peut-être que cadres et non cadres ne sont pas conscients du manque à gagner qu’ils vont subir une fois qu’ils auront quitté la vie active. 68% des salariés s’avouent mal informés sur leur retraite (66% chez les cols blancs), toujours selon l’étude Agirc-Arrco.

Contactez Arca Patrimoine afin d’acquérir, dans un premier temps, une information complète sur nos différentes solutions de retraite, et dans un deuxième temps, obtenir des conseils adaptés à votre profil et à vos objectifs.

Publié par

Arca Patrimoine

Arca Patrimoine est le 2ème courtier vie-épargne français. Retrouvez chaque semaine sur le blog officiel d'Arca Patrimoine, l'essentiel de l'information sur l'assurance-vie, l'épargne placements et l'épargne retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *