Comment préparer et mieux vivre sa retraite

La grande majorité des 50-65 ans craignent que leurs pensions ne soient pas suffisantes une fois qu’ils seront retraités. Heureusement, il existe plusieurs solutions pour préserver son pouvoir d’achat après la vie active.

preparer-mieux-vivre-ma-retraite

Les seniors sont nombreux à s’inquiéter du niveau de leur future retraite. Ils sont 71% à considérer que leurs pensions de vieillesse ne seront pas suffisantes pour leur permettre de vivre dans de bonnes conditions, selon une étude diffusée le 17 janvier 2018 et réalisée par l’institut Ifop auprès d’un échantillon de 802 personnes, représentatives de la population française âgée de 50 à 65 ans.

Toujours d’après cette enquête, les quinquas et sexagénaires estiment à 1.846,1 euros le montant moyen de revenu mensuel pour mener une retraite confortable. Or, selon les dernières données du ministère des Solidarités et de la Santé, la pension globale moyenne (retraites de base et complémentaires confondues) se situait à 1.376 euros bruts en France en 2015. On comprend, dans ces conditions, l’importance de se constituer en amont un revenu de complément qui viendra utilement s’ajouter aux retraites obligatoires.

Estimer le montant de sa future pension

Le senior a d’abord intérêt à avoir une idée relativement précise de ce qu’il va toucher une fois qu’il aura quitté la vie professionnelle. 45% des 50-65 ans ignorent le montant qu’ils vont percevoir à la retraite, d’après l’étude. Avec le simulateur public M@rel disponible sur le site info-retraite.fr, il est possible d’avoir une estimation de  sa future pension. Entièrement gratuit, cet outil en ligne donne une bonne indication car il s’appuie sur les données réelles de carrière grâce au numéro de Sécurité sociale.

Il agrège les droits à la retraite (trimestres et points) déjà acquis et effectue des extrapolations à partir de l’âge de départ à la retraite prévu et du scénario choisi (rémunération ascendante, descendante ou étale, interruption d’activité…). A partir de 50 ans, ces simulations sont d’autant plus pertinentes que le plus gros de la carrière a été réalisé.

Evaluer le complément de revenu nécessaire

Si le senior veut une estimation encore plus fiable, il peut effectuer un bilan de retraite auprès d’un cabinet spécialisé. Cette prestation peut s’avérer d’autant plus intéressante qu’elle est entièrement déductible des revenus à déclarer à l’administration fiscale et ne rentre pas dans les « niches fiscales » (octroyées, par exemple, pour l’emploi d’un salarié à domicile) plafonnées à 10.000 euros par an.

Une fois la future pension estimée, le senior doit lister ses dépenses (de logement, de nourriture, de loisirs…) incompressibles et supprimer les charges qu’il ne devrait théoriquement plus avoir à assumer à la retraite (mensualités de remboursement de crédit immobilier, études des enfants…). Il pourra ainsi évaluer le complément de revenu nécessaire pour maintenir son niveau de vie à la retraite.

Privilégier les produits « viagers »

Muni de ces informations, il lui sera plus facile de programmer des rachats partiels sur son contrat d’assurance vie à compter du départ à la retraite. Pour autant, il n’est pas sûr que son capital, qui va s’éroder au fil du temps, soit suffisant pour lui assurer un complément de revenu pérenne.

C’est pourquoi il est recommandé de souscrire, en plus d’une assurance vie, un produit d’épargne retraite, comme un plan d’épargne retraite populaire (Perp), qui propose le versement de rentes viagères (servies jusqu’au décès) après la vie active. Le senior ne doit pas perdre de temps et ne doit pas hésiter à cotiser régulièrement et massivement sur ce type de produit sachant qu’il faut avoir épargné au moins 150.000 euros sur un Perp pour percevoir une rente mensuelle de 500 euros à la retraite.

N’hésitez pas à contacter Arca Patrimoine pour plus d’informations sur le PERP.

Publié par

Arca Patrimoine

Arca Patrimoine est le 2ème courtier vie-épargne français. Retrouvez chaque semaine sur le blog officiel d'Arca Patrimoine, l'essentiel de l'information sur l'assurance-vie, l'épargne placements et l'épargne retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *