Les Français redoutent de devenir dépendant

81% des personnes interrogées craignent de perdre un jour leur autonomie et 75% de ne pas disposer des ressources nécessaires pour financer leur dépendance. Les Français redoutent de devenir dépendant.

français redoutent de devenir dépendant

La perte d’autonomie constitue une perspective largement redoutée par les Français. D’après une étude rendue publique le 20 mars 2018 et menée par Harris Interactive pour le compte du groupe de protection sociale AG2R-La Mondiale, 81% des 3.000 individus âgés de 18 ans et plus interrogés déclarent craindre de devenir un jour dépendant.

Le pourcentage atteint même 92% chez les chefs d’entreprise, un public très attaché, il est vrai, justement à son indépendance. Toutes catégories confondues, 76% des sondés redoutent de faire vivre leur perte d’autonomie à leurs proches. Et pour cause : 77% d’entre eux ne veulent eux-mêmes pas vivre la dépendance de leur parent ou de leur conjoint.

Manque d’informations

S’il paraît normal que l’idée de perdre son autonomie fasse peur, la question du placement en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) inquiète également. En effet, les Français savent que l’hébergement dans ces maisons de retraite médicalisées coûte cher et que les pensions de vieillesse ne sont le plus souvent pas suffisantes pour couvrir cette dépense. 75% des répondants craignent de ne pas disposer des ressources financières nécessaires pour prendre en charge leur dépendance. Et 65% ne se sentent pas capables de faire face financièrement à la perte d’autonomie de leurs proches.

La solution vient peut-être d’une meilleure information sur le sujet. Ainsi, 60% des sondés reconnaissent ne pas connaître les aides financières destinées au maintien des personnes âgées dépendantes chez elles. D’ailleurs, 65% ont du mal à estimer la différence de coût entre un hébergement en Ehpad et un maintien à domicile.

Enfin, 69% n’ont aucune idée des solutions et dispositifs financiers qui permettent d’anticiper et d’accompagner la perte d’autonomie. Les assurances dépendance, qui prévoient le versement de rentes viagères si l’assuré atteint un certain degré de perte d’autonomie, ne sont, semble-t-il, pas encore entrées dans les mœurs.

Contactez Arca Patrimoine pour obtenir des conseils adaptés à votre profil et à vos objectifs d’épargne.

Publié par

Arca Patrimoine

Arca Patrimoine est le 2ème courtier vie-épargne français. Retrouvez chaque semaine sur le blog officiel d'Arca Patrimoine, l'essentiel de l'information sur l'assurance-vie, l'épargne placements et l'épargne retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *