Comment profiter des avantages fiscaux de l’assurance vie ?

En s’y prenant bien, les gains issus des rachats de contrats d’ assurance vie peuvent être faiblement taxés, voire pas du tout.

L’enveloppe fiscale de l’ assurance vie est réputée très intéressante. C’est particulièrement vrai si le souscripteur se montre patient. La taxation des intérêts et des plus-values issus des rachats totaux ou partiels est en effet très avantageuse à partir de huit ans de détention du contrat. Du moins en l’état actuel des choses, la fiscalité de l’assurance vie pouvant évoluer dans les mois ou années à venir.

La fiscalité de l’ assurance vie est réputée très intéressante.

Continuer la lecture de Comment profiter des avantages fiscaux de l’assurance vie ?

Avantager ses enfants et petits-enfants grâce à l’assurance vie

Depuis plusieurs années, l’assurance vie est le placement préféré des Français. Fiscalité avantageuse et rendement attractif, l’assurance vie présente en effet de nombreux avantages. Mais savez-vous que c’est également un excellent moyen de transmettre en toute légalité des capitaux à ses enfants et/ou petits enfants sans que ceux-ci aient d’impôts à payer ?

assurance-vie-enfants

Continuer la lecture de Avantager ses enfants et petits-enfants grâce à l’assurance vie

Assurance vie : comment diminuer la taxe sur les droits de succession après 70 ans ?

Date de souscription du contrat d’assurance vie, date de versement des primes ou encore âge du souscripteur…la fiscalité des contrats d’assurance vie peut varier en fonction de différents facteurs. Pour autant, souscrire un contrat d’assurance vie après 70 ans reste une opportunité fiscale à ne pas négliger, si l’on prend quelques précautions.

diminuer-taxe-droits-succession-assurance-vie-blog

Continuer la lecture de Assurance vie : comment diminuer la taxe sur les droits de succession après 70 ans ?

Comment protéger son conjoint et ses enfants avec un contrat d’assurance vie ?

En complément d’être un placement financier particulièrement intéressant, le contrat d’assurance vie constitue également un excellent moyen de transmission de capital entre époux, et cela hors succession. Si les contrats d’assurance vie possèdent des règles propres et indépendantes, ils peuvent parfois se heurter au code civil et aux règles classiques de transmission. Que se passe-t-il notamment en cas de décès de l’époux bénéficiaire d’un contrat d’assurance vie, pour l’époux survivant comme pour les enfants ? La Réponse Ministérielle Ciot du 23 février 2016 apporte un nouvel éclairage sur la fiscalité des contrats d’assurance vie pour les époux mariés sous le régime de la communauté universelle.

assurance-vie-proteger-epoux-enfants-blog

Continuer la lecture de Comment protéger son conjoint et ses enfants avec un contrat d’assurance vie ?

Assurance vie, les règles à connaître avant de souscrire un contrat

 Depuis longtemps placement préféré des Français, l’assurance vie séduit par sa fiscalité avantageuse mais aussi par sa palette de contrats très large. Il existe en effet des centaines de contrats, mono-support ou multi-supports. Le transfert d’un contrat d’assurance vie étant, à de rares exceptions près, impossible, il est préférable de se poser les bonnes questions avant de souscrire.

regles_connaitre_souscrire_contrat_assurancevie_blog

Continuer la lecture de Assurance vie, les règles à connaître avant de souscrire un contrat

Suis-je concerné par l’assurance vie ?

Placement préféré des Français en 2015, l’assurance vie continue de séduire de plus en plus d’épargnants. Alors pourquoi une telle popularité ? Est-ce que tout le monde peut souscrire un contrat d’assurance vie ?

couple_auto_blog
Qui peut souscrire à un contrat d’assurance-vie ?

Continuer la lecture de Suis-je concerné par l’assurance vie ?

Réduire la pression fiscale en souscrivant à un contrat d’assurance-vie ?

Depuis plusieurs années, la fiscalité sur de nombreux placements financiers s’alourdit avec pour conséquence une baisse de rentabilité. Mais tous ne sont pas concernés de la même façon et l’assurance-vie reste encore aujourd’hui le placement préféré des Français, devant le Livret A, et cela pour plusieurs raisons. Continuer la lecture de Réduire la pression fiscale en souscrivant à un contrat d’assurance-vie ?

Les enjeux de l’impôt à la source pour les retraités ?

S’il est un sujet qui fâche certains et en contente d’autres, c’est bien la mise en place du prélèvement  de l’impôt à la source. Avec ce nouveau calcul de l’impôt qui sera évalué selon les revenus de l’année en cours et non plus selon ceux de l’année précédente, les retraités font partie des gagnants de ce système à venir. Continuer la lecture de Les enjeux de l’impôt à la source pour les retraités ?

L’assurance vie séduit toujours plus d’épargnants

L’assurance vie a connu en avril son 16ème mois consécutif de collecte positive avec plus de 2,3 milliards d’euros recueillis. Un engouement qui marque une fois de plus la préférence des français pour ce placement, au détriment du Livret A, qui enregistre sur la même période une décollecte de 170 millions d’euros.

Et de 16 ! Après une année 2014 en grande forme, l’assurance vie vient de connaître en avril 2015 son 16ème mois de collecte nette positive avec 2,3 milliards d’euros. En tout, ce sont plus de 8,8 milliards d’euros qui ont été recueillis par les assureurs depuis janvier, soit déjà un milliard de plus qu’en 2014 !

L’assurance vie, un placement « simple » et « avantageux » pour les français

L’assurance vie confirme donc qu’il est toujours le « placement préféré des français » comme le veut l’adage. Les raisons d’un tel engouement sont multiples. Au premier rang de celles-ci, les assurés invoquent l’environnement juridique et fiscal de l’assurance vie, qui est perçue comme « simple à comprendre » (36 %), profitant d’importants « avantages fiscaux » (28 %) et inspirant « confiance » (25 %), 3 qualités qui ont fait la différence sur d’autres placements en période de récession.

Paradoxalement, la timide reprise économique enregistrée au 1er trimestre 2015 (+ 0,6 %) ne serait pas non plus étrangère à ce succès, comme le confiait récemment aux Echos le directeur du Cercle de l’Épargne, Philippe Crevel, pour qui, « en début de reprise, les ménages maintiennent un fort taux d’épargne. De plus, ils profitent des gains de pouvoir d’achat liés à la baisse des prix du pétrole. Les Français, qui ont accru leurs dépôts à vue, disposent de marges de manœuvre tant pour consommer que pour augmenter le poids de leurs placements financiers ».

Enfin, le soudain désamour des français pour les livrets réglementés (Livret A et LDD) depuis la baisse de leur taux à 1% en août dernier, contribue aussi largement à cet emballement pour l’assurance vie, puisqu’ils ont connu une décollecte de 170 millions d’euros en avril.

Les unités de compte toujours favorisées

Une fois de plus, la collecte de l’assurance vie s’est faite au bénéfice des unités de compte, dont la part a augmenté de 46 % depuis janvier par rapport à la même période l’an dernier ! Au total, ce sont plus de 9,9 milliards d’euros qui ont été versés sur ces supports depuis le début de l’année.

Les grands perdants de cette collecte sont donc encore les fonds en euros, dont les rendements s’amenuisent au fil des ans. Une situation qui pourrait se pérenniser, puisque le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a réitéré mardi 26 mai son appel à en baisser la rémunération afin d’augmenter les réserves de participation des assureurs, et leur permettre de faire face à toutes les situations, y compris celle d’une brusque remontée des taux. Une affaire à suivre.

Pour en savoir plus sur la fiscalité de l’assurance vie ou les contrats d’assurance vie distribués par Arca Patrimoine comme Violetto, contactez un conseillers Arca Patrimoine, il vous fournira tous les éléments de réflexion nécessaires pour vous orienter vers les solutions les plus adaptées à vos besoins.

Chez Arca Patrimoine, votre avis compte ! Commentez et partagez nos contenus en nous suivant sur les réseaux sociaux:

twitter Arca Patrimoine

Les 3 avantages du PERP

Perp Arca Patrimoine

Ouvert à tous et bardé d’avantages fiscaux, le PERP représente une solution d’épargne-retraite dont l’intérêt grandit à mesure que se creusent les déficits des caisses de retraites complémentaires.

Arca Patrimoine vous présente les 3 principaux atouts du PERP pour aborder la retraite en toute sérénité.

1) Ouvert à tous

À la différence du Préfon Retraite réservé aux fonctionnaires ou au Madelin destiné au indépendants, le PERP (Plan d’EpargneRetraite Populaire) peut être souscrit par n’importe qui, salariés, inactifs, retraités, etc.

Il est possible d’en posséder plusieurs et de les cumuler avec d’autres produits d’épargne comme un contrat d’assurance vie pour profiter de leurs avantages respectifs.

2) D’importantes déductions fiscales

La fiscalité du PERP est particulièrement intéressante, notamment pour les plus gros patrimoines, puisqu’il propose à ses adhérents de pouvoir déduire de leurs revenus imposables les versements effectués dans l’année, à hauteur de 10% de leurs revenus professionnels, dans la limite de 8 PASS (soit 30 038 euros en 2015)

Ce plafond n’est cependant pas pris en compte dans le seuil du plafonnement des niches fiscales et peut donc s‘ajouter librement aux diverses déductions d’impôts prévues par la loi (emploi d’un salarié à domicile, immobilier, etc.).

Qui plus est, avant 70 ans, les sommes accumulées sur le contrat pendant la période de versements n’entrent pas non plus dans le calcul de l’ISF car elles sont considérées comme non-rachetables puisqu’à priori bloquées jusqu’à la retraite*.

Enfin, ce plafond peut être doublé dans le cas d’un couple marié ou pacsé qui remplit une déclaration de revenus commune et si l’un des deux conjoints n’atteint pas son plafond, son conjoint peut bénéficier du reste. Un adhérent unique pourra lui reporter le solde inutilisé d’une année à l’autre, et ce sur une période de trois ans.

3) Un produit d’épargne-retraite souple

Concernant ses versements, l’épargnant d’un contrat PERP a le choix : il peut choisir de les programmer, au rythme qui lui convient (par mois, trimestre, semestre, année), ou décider de les effectuer quand il le souhaite, au montant de son choix.

Concernant les modes de sortie, le PERP se distingue des autres produits d’épargneretraite : pensé pour assurer le versement d’une rente viagère au moment du départ à la retraite, il est toutefois possible depuis 2010 de débloquer une partie de son encours (jusqu’à 20%, imposable) au moment du départ à la retraite.

Le PERP est également le seul produit d’épargneretraite à laisser la possibilité à ses adhérents de choisir au moment de la retraite une sortie à 100% en capital (imposable) en cas de primo-accession d’une résidence principale. Bon à savoir, l’épargne peut également être récupérée en cas de coups durs (invalidité, décès du conjoint, surendettement, etc.).

Découvrez nos offres PERP et Madelin sur le site Arca Patrimoine. Pour un conseil personnalisé, contactez l’un de nos conseillers Arca Patrimoine.

Chez Arca Patrimoine, votre avis compte ! Commentez et partagez nos contenus en nous suivant sur les réseaux sociaux:

twitter Arca Patrimoine

*Sauf pour les sommes versées pour le rachat dû à une cessation d’activité à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire.